Aller au contenu. | Aller à la navigation

Grand-Théâtre

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Administration / Grands projets / Grand-Théâtre / L'histoire du Grand-Théâtre

L'histoire du Grand-Théâtre

 

 

Le Grand-Théâtre, de style néo-classique, conçu sur les plans de l’architecte Charles Thirion en 1890 et inauguré le 29 septembre 1892, fut construit pour remplacer l’ancien théâtre La Bonbonnière situé place Verte. L’intérieur du Grand-Théâtre, qui pouvait accueillir à l’époque 1350 spectateurs, fut élaboré sur le modèle des théâtres à l’italienne. Les décorations picturales intérieures, de couleur rouge et or, sont l’œuvre de Messieurs Berchmans et Pierre.

Dès son inauguration, il s’agissait essentiellement d’un théâtre dramatique et lyrique ponctué de prestations musicales : orchestre, chorale, artistes en solo. Durant les deux saisons qui suivirent l’inauguration, l’accent dut mis sur l’opéra au départ d’une troupe spécialement constituée à cet effet mais renforcée par des artistes en représentation. Au début de la troisième saison, on remplaça la troupe d’opéra par une troupe dramatique jusqu’en 1914. Entre 1936 et 1968 fut créé un corps de ballet propre au théâtre. Dès le premier quart du 20e siècle, des concours de musique y furent organisés (concours Vieuxtemps, Deru…). Le concours de l’Echo des travailleurs avait été créé en 1926 et fut aidé par la Reine Elisabeth, jusque dans les années 50. C’est en 1975 que Raymond Rossius, alors Directeur général de l’Opéra royal de Wallonie – qui gérait le Théâtre royal de Liège et le Grand-Théâtre de Verviers – décida de reprendre le concours de l’Echo des Travailleurs. En 1975 eut ainsi lieu le Premier Concours international de Chant de Verviers. Ce concours, organisé tous les deux ans, connut sa dernière édition en 2011.

De 1990 jusqu’à sa fermeture en juin 2015, le Grand-Théâtre abrita le Centre culturel régional de Verviers (créé le 26 juin 1990), aujourd’hui Centre Culturel de Verviers. Le théâtre ne produisit plus ses propres spectacles mais fut contraint à acheter chacun des spectacles qu’il présentait ou à louer sa salle. En juin 2015, une moulure en plâtre s’effondre, contraignant la Ville de Verviers à une fermeture immédiate du Grand-Théâtre.

 

 

Actions sur le document