Aller au contenu. | Aller à la navigation

Grand-Théâtre

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Administration / Grands projets / Grand-Théâtre / Restauration, réhabilitation et extension du Grand-Théâtre

Restauration, réhabilitation et extension du Grand-Théâtre

 

 

A - Pourquoi restaurer, réhabiliter et agrandir le Grand-Théâtre ?

Depuis sa construction en 1892, le Grand-Théâtre n’a subi que très peu de modifications. Celles-ci concernent essentiellement le démantèlement d’éléments décoratifs (notamment sur les façades) et la transformation et le remplacement de nombreux éléments historiques. Le remplacement de ces derniers avait pour but de répondre à des normes de sécurité, mais a très fortement perturbés la lisibilité de l’architecture et du décor de 1892. Les auteurs de projet proposent une restauration qui rétablit le Grand-Théâtre dans sa période d’apogée, celle qui correspond à son année de construction. Sur base de documents historiques (dessins, gravures, photographies anciennes…), certains éléments disparus seront reconstitués pour rétablir la spatialité et l’architecture d’origine, autant à l’intérieur du bâtiment que sur les façades : menuiseries, verrière, éléments décoratifs, sanitaires d’origine, mobilier de la salle de spectacle…

Le Grand-Théâtre sera réhabilité grâce à une série d’interventions qui permettra de répondre aux normes et standards d’aujourd’hui (évacuation incendie, stabilité…). Ces nouvelles interventions, telles que l’intégration de structures pour personnes à mobilité réduite, de structures améliorant le confort thermique et acoustique…, tiendront compte des impositions légales et de leur impact sur l’architecture existante afin d’obtenir un projet intégré et respectueux des valeurs patrimoniales du monument.

Enfin, le Grand-Théâtre deviendra un véritable outil culturel : son optimalisation se fera par des ajouts et modifications répondant à la nouvelle programmation et offrant au monument une nouvelle flexibilité et polyvalence.

Associée au concept d’un équipement ouvert jour et nuit aux publics et utilisateurs, une extension contemporaine, appelée tiers lieu, sera le point de contact et d’accueil quotidien des publics, acteurs, visiteurs, etc.

 

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique


 

B - Les intervenants

 

  • Le bureau d'architecture L'Escaut

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique

Situé à Bruxelles, L’escaut est une coopérative d’architectes, et un lieu de création et de production, fondé en 1989 par Olivier Bastin architecte et scénographe, et Micheline Hardy, comédienne, metteure en scène, réalisatrice et scénariste. Leurs compétences regroupent l’architecture, la scénographie et l’urbanisme. L’espace du 60 rue de l’Escaut associe leur pratique aux démarches artistiques, théoriques, expérimentales. Pas de style ni de méthode-type, les architectes développent des moyens particuliers pour apporter une réponse située et poétique à chaque projet.

 

  • Barbara Van der Wee

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique

Architecte spécialisée dans le domaine de la restauration et de la reconversion des sites et bâtiments historiques des 19e et 20e siècles, dont une majorité sont classés en tant que monument ou site historique, ou inscrits sur la liste du Patrimoine mondiale de l’Unesco.

 

  • Delta GC

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique

Créée en 1971, la S.A. Bureau d’Etudes Delta GC est un bureau d’études techniques dont les spécialités principales sont la stabilité des constructions et l’ingénierie de la sécurité incendie. Delta GC réalise également des études de voiries, d’égouttage, de parking, de techniques spéciales, etc.

 

  • A+ Concept

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique

A+ Concept est un bureau d'étude actif dans la conception et le suivi des techniques spéciales du bâtiment. En tant qu'expert énergétique reconnu et agréé A+ Concept réalise des projets novateurs et exclusivement orientés vers l'efficience énergétique des installations techniques.

 

  • Capri Acoustique

Bureau d’étude spécialisé dans l’acoustique.

 

  • INK

L'escaut / Barbara Van Der Wee / INK / Delta-GC / A+Concept / Capri Acoustique

Agence française spécialisée dans l’architecture et la scénographie.

 

  • Alice Pilastre

Artiste et designer, Alice Pilastre puise dans les traditions textiles la matière qu’elle exploite et en dévoile un nouvel aspect par le détournement des codes et l’appropriation des outils de conception.

L’artiste plasticienne Alice Pilastre a été associée dès les premières phases de conception du projet. En effet, dans plusieurs de ces œuvre, Alice a montré combien elle s’appuyait sur l’histoire des lieux, de leurs occupants et les traces de leurs usages, pour transposer les objets et les outils laissés par eux, en artefacts donnant sens au projet futur autant qu’au lieu dans son passé. Fascinée par la machinerie du dessous de scène, Alice a fortement influencé la conception de l’extension, comme une transposition des outils magiques du théâtre. Alice a également enrichi le projet du Grand Théâtre en questionnant les pratiques d’accueils, de découvertes, de parcours, de perceptions sensorielles autant dans les espaces principaux (salles, foyers, studios…) que dans les moindres interstices du bâtiment.

 

C - Le budget

Selon les estimations de l’auteur de projet au terme de son étude de faisabilité, le coût pour la restauration patrimoniale du bâtiment, la construction d’une extension contemporaine et la réouverture du Grand-Théâtre en tant que salle de spectacle répondant aux normes actuelles s’élève à 30.727.054 € et frais d’honoraire compris sans les révisions.

Le projet est porté par la Ville de Verviers, représentée par son Conseil communal. Cependant, d’autres partenaires sont sollicités pour financés le projet.

 

  • La Région wallonne
     

L’accord-cadre de 13 millions d’euros a été approuvé par le Gouvernement wallon en date du 21/12/2017.

 

  • La Fédération Wallonie-Bruxelles – Infrastructures culturelles

La Fédération Wallonie-Bruxelles est partie prenante dans ce projet culturel permettant à la Ville de Verviers et au Grand-Théâtre de renaître culturellement tout en s’ouvrant à l’Eurégio Meuse-Rhin. En effet, le Grand-Théâtre est repris dans l’Accord de coopération Patrimoine/Culture d’avril 2008.

La Fédération Wallonie-Bruxelles a annoncé une intervention financière à hauteur de 12.120.635 €.

 

  • La Province de Liège - Liège Europe Métropole
     

Liège-Europe-Métropole apporte un financement à hauteur d’un million d’euros (affecté notamment au paiement des honoraires d’auteur de projet).

 

  • Les Amis du Grand-Théâtre et du Patrimoine verviétois Fondation d’utilité publique

Cette fondation, créée en 2012, a pour objectif de promouvoir et d’assurer la rénovation ou la restauration et l’embellissement du Grand-Théâtre et du patrimoine verviétois. Elle cherche du mécénat, qui sera affecté à des équipements non subsidiés permettant d’améliorer la future infrastructure. Un appel financier au public sera organisé par le truchement de cette fondation présidée par la Bourgmestre.

 

Actions sur le document