Aller au contenu. | Aller à la navigation

bibliothèques de Verviers

Outils personnels

Vous êtes ici : Accueil / Loisirs / Culture / bibliothèques de Verviers / Idées de lectures / Suggestions / Journal d’un amour perdu, E.E.Schmitt

Journal d’un amour perdu, E.E.Schmitt

Mots-clés associés :
[suggestion] Récit

Eric-Emmanuel Schmitt n’est pas le premier écrivain à évoquer la tristesse causée par le deuil d’une mère. Roland Barthes, Anny Duperey, Romain Gary, Albert Cohen et bien d’autres ont procédé à cet exercice avant lui.

Sous forme d’un journal sans date et durant deux années, l’auteur nous fait part de ses réflexions, philosophiques ou autres, de son ressenti au quotidien. L’amour fusionnel qui le liait à sa mère est présent à chaque page et sa profonde sincérité rappelle à ceux qui ont traversé cette épreuve leur propre deuil. Le devoir de bonheur que lui a inculqué sa mère tout au long de sa jeunesse est pour lui un fil conducteur, un rappel à l’ordre: celui de profiter de l’instant présent.

L’auteur évoque non seulement son immense souffrance face à chaque journée qui commence, mais également ses souvenirs personnels, nous décrivant ses activités de romancier, de dramaturge, de comédien, ses voyages, ses amitiés, son entourage et ses chiens.

Bien que souvent très affligé, E.-E. Schmitt ne s’appesantit pas sur son sort (même s’il a pensé au suicide à plusieurs reprises), il cherche une issue, il la trouvera et nous offre à cette occasion une belle leçon de vie.

 


[Une suggestion de Colette]

 

 

 

 

Actions sur le document

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Portlet de texte statique
Portlet de texte statique
Portlet de texte statique