Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

La Réserve / Russell Banks

Suggestion : roman américain

Dans la Réserve naturelle des Monts Adirondacks, au Nord de l’état de New-York, quelques happy few possèdent une résidence secondaire souvent somptueuse, même si bâtie en rondins, parfois seulement atteignable par canot, telle celle du dr. Cole, neurologue, de son épouse Evelyn et de leur fille adoptive Vanessa. Cette dernière traine derrière elle une réputation sulfureuse (mariages, divorces, séjours en institut psychiatrique). Vit aussi à l’année dans cette réserve le peintre Jordan Groves qui y élève ses deux jeunes fils avec son épouse Alicia. Sa présence est tolérée en raison de sa grande notoriété, mais c’est un “rouge”. Il possède un hydravion avec lequel il se déplace sans difficultés sur les nombreux lacs et rivières de la région. Invité parmi d’autres, le jour de la fête nationale, à venir admirer les toiles du dr. Cole, Jordan se rend sur place en hydravion, curieux de faire la connaissance de Vanessa. Cette dernière étant très intéressée par l’appareil, Jordan l’emmène découvrir le paysage vu du ciel. Mais il la dépose de l’autre côté du lac, libre à elle de rentrer par ses propres moyens. Il s’y trouve un club de golf où elle pourra obtenir de l’aide.

Il faut préciser que l’histoire se passe en 1936, alors que la guerre d’Espagne éclate et que le nazisme et les zeppelins commencent à obscurcir le ciel européen. Certains Américains, tel Ernest Hemingway, sont déjà sur place, engagés dans le conflit. Jordan, qui est aussi un aventurier, hésite à le rejoindre.

La trame du roman se déroule sans heurts, dans un style très classique, magnifique (ou est-ce dû au travail du traducteur, qu’il faut ici saluer). Les descriptions des paysages, des forêts profondes et sauvages sont splendides et détaillées (on sent l’odeur de l’humus en décomposition et on entend le bruissement du vent dans les feuillages). Elles vous donneront l’envie de réserver illico un vol d’avion pour découvrir cette région de chasse, de pêche, de randonnées et de canotage.

Une belle histoire, un drame, qui suit également l’évolution politique en Europe. L’illustration de couverture est un excellent reflet du roman. Plénitude de la nature, trouble apporté par l’humain. Un très bon moment de lecture!

(Colette)

Actions sur le document