Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Le livre des deux chemins / Jodi Picoult

Suggestion : roman américain

Dawn est une jeune femme mariée à Brian, un professeur de physique quantique. Le couple vit à Boston et a une fille en pleine adolescence, prénommée Meret. La profession de Dawn est “doula” (accompagnatrice) pour les personnes en fin de vie ou en soins palliatifs. Elle les réconforte, répond à leurs questions et les aide, ainsi que leur entourage, à satisfaire leurs dernières volontés, à préparer le moment du départ. Elle fournit toutes sortes de soins mais ne se substitue jamais au corps médical.

Au départ, Dawn était égyptologue, elle préparait sa thèse de doctorat sur Le Livre des deux chemins, une carte indiquant les différents itinéraires pour rejoindre l’au-delà. Cette carte était peinte à l’intérieur même du sarcophage des momies. Dawn participait donc régulièrement à des fouilles dans les pyramides et tombeaux égyptiens. Sur place, elle retrouvait un collègue anglais, Wyatt Armstrong. Entre elle et lui existaient pas mal de tensions, chacun·e voulant surpasser l’autre lors de la publication de sa thèse. Mais la vie en décidera autrement et Dawn abandonnera les fouilles égyptiennes pour rentrer à Boston assister sa mère mourante. C’est dans le service de soins palliatifs de l’hôpital qu’elle fera la connaissance de son futur mari, Brian.

Sa mère décédée, Dawn se trouve enceinte et s’aperçoit qu’elle ne pourra poursuivre sa thèse car sa mère ne laisse que des dettes et Dawn doit prendre en charge son jeune frère, encore en plein cursus scolaire. Brian, heureux de devenir père, lui propose le mariage. Dawn accepte.

Quinze ans plus tard, Dawn échappe miraculeusement à la mort, lors d’une catastrophe aérienne. Cet accident va remettre toute son existence en question et elle va s’envoler vers l’Egypte afin de retrouver Wyatt… mais les techniques archéologiques ont bien évolué et Wyatt a pris la tête du département d’égyptologie de l’université.

Le roman se déroule donc entre l’Egypte et les Etats-Unis, à des époques différentes et sur une vingtaine d’années. La lectrice ou le lecteur doit jongler avec le temps, car ce n’est qu’à la fin de l’histoire qu’on pourra replacer les différents épisodes dans une chronologie logique. Cela peut paraître assez perturbant au début, mais très vite, il devient aisé de replacer les évènements décrits sur la ligne du temps, un peu comme assembler les pièces d’un puzzle. Et les rebondissements ne manqueront pas pour vous tenir en haleine…

Toujours énormément d’émotions dans les romans de cette autrice. (Voir aussi La Tristesse des éléphants ou Mille petits riens).

(Colette)

Actions sur le document