Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Sur la plage de Chesil / Ian McEwan

Suggestion : roman psychologique

Edward et Florence s’aiment. Ils sont jeunes et viennent tout juste de se marier. Ils sont installés dans une auberge du Dorset, face à la mer, face à leur nuit de noces, à leur première relation sexuelle. Bien que de classes sociales différentes, leur formation intellectuelle les rapproche. Florence est une violoniste prometteuse, destinée à un brillant avenir, Edward un historien à qui son beau-père a trouvé un emploi.

Nous sommes au début des années soixante, dans une Angleterre encore très puritaine. Nos deux jeunes marié·e·s se trouvent là, au bord du lit, face à leur inexpérience, pleins d’appréhension, de préjugés et de contradictions. Malheureusement, leur amour pourtant sincère et réciproque ne sera pas suffisant pour surmonter leur pruderie, leur maladresse.

Au-delà de cette analyse psychologique menée de main de maître, et du grand fiasco que représente cette nuit de noces qui mènera à l’explosion de ce jeune couple, quelques heures seulement après le mariage, ce roman s’interroge (et nous interroge) sur ce que recouvre réellement l’union de deux êtres, sur l’impossibilité de communiquer à propos de la sexualité dans le couple, sur une éducation aveuglée par les principes et ignorante des choses de la vie.

L’auteur examine alternativement les états d’âme et les attentes de chaque partenaire, mais jamais il ne prendra parti ni pour l’un·e, ni pour l’autre.

Bien qu’une fin plus heureuse aurait ravi le lecteur ou la lectrice (il en aurait fallu de si peu, un rien de bienveillance peut-être), nous ne pouvons qu’admirer la finesse avec laquelle l’auteur cisèle son intrigue et rend les personnages finalement assez peu attachants, mais néanmoins très troublants.

(Colette)

Actions sur le document