Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Histoires de la nuit / Laurent Mauvignier

[suggestion] Thriller

Terrible! Il faut à l’auteur 630 pages pour raconter ce qu’il s’est passé en une journée! C’est dire si l’analyse psychologique des acteurs et actrices de ce drame est fouillée dans les moindres recoins et si les évènements sont disséqués avec minutie. Comptez plus ou moins 150 pages pour la présentation des personnages…

Ces personnes vivent dans un hameau (un îlot) isolé dans la campagne française et regroupant trois maisons. Le premier bâtiment est une ferme occupée par la famille Bergogne: le père Patrick, un paysan dévoué à son exploitation, Marion, sa très jolie épouse, employée dans une imprimerie, et leur fille Ida, âgée de 9 ans. Dans la maison d’en face habite Christine, une artiste peintre d’une bonne soixantaine d’années, fuyant les mondanités et la civilisation. C’est une originale, mais elle s’entend bien avec Patrick et Ida et s’occupe régulièrement de cette dernière, lorsqu’elle rentre de l’école (ses parents étant pris par leur travail). La troisième maison est inoccupée, à louer ou à vendre. Tout semble bien se passer entre ces quatre personnages même si des non-dits existent quant au passé de Marion.

Après la présentation des protagonistes, le lieu, voici l’action. On se prépare à fêter le quarantième anniversaire de Marion, ce soir-là…

Vous n’en saurez pas plus! Mais vous aurez beaucoup de mal à lâcher cette brique tant le suspens est intense. Il le faudra bien pourtant car difficile d’absorber cette masse d’informations en une journée. D’autant plus que le style de l’auteur – si vous ne le connaissez déjà – est très travaillé, avec des phrases longues, parfois interminables, et un souci de la précision remarquable, même dans les scènes violentes. (On dirait pour certaines un ralenti cinématographique). Oui, il y a des armes et du sang, des blessures et des morts peut-être…

Lecture vivement recommandée pour quelques après-midis de pluie ou de solitude!

(Colette)

Actions sur le document