Information

Retrouvez les dernières mesures prises pour limiter la propagation du Covid-19 sur www.verviers.be/covid-19

Né d’aucune femme / Franck Bouysse

Suggestion : roman noir

Rose, l’héroïne de ce roman, est une jeune fille de quatorze ans qui vient d’être vendue par son père – il n’a plus les moyens de faire vivre sa famille – en tant que servante à un maître de forges et à sa vieille mère tyrannique. L’histoire se situe au siècle passé, avant l’invention de l’automobile, dans la France rurale et profonde. Rose est exploitée et maltraitée par ses employeur·e·s qui ont échafaudé un plan machiavélique afin de donner un héritier à leur domaine. Rose, opprimée, séquestrée, violée, sera l’instrument de ces deux êtres pervers. Le père de Rose, pris de remords, tentera de racheter sa fille, mais il sera tué et incinéré sous les yeux même de celle-ci. Rose sera enfermée dans un asile d’aliéné·e·s où elle mettra seule son fils au monde. Ce dernier lui sera arraché quelques jours après sa naissance, sans même avoir reçu un prénom. La pauvre Rose raconte son effroyable destin dans un journal intime qui sera recueilli après son décès par Gabriel, le curé du village.

Franck Bouysse excelle dans l’art du suspense et l’évocation de faits horribles. Il nous fait pénétrer l’âme humaine dans ce qu’elle a de plus vil ou de plus pur. Jusqu’aux dernières pages, lecteurs ou lectrices sont littéralement happé·e·s par l’intrigue pleine de rebondissements sordides et révoltants. Ses romans sont addictifs, impossible de les lâcher lorsque l’on a commencé la lecture. (cf. Glaise évoqué il y a peu de temps dans ces mêmes suggestions).

Roman à plusieurs voix, celle de Rose évidemment au travers de son journal, mais aussi celle d’Onésime, son père, de sa mère, de Gabriel et d’Edmond, le palefrenier du domaine.

(Colette)

 

Actions sur le document